Rocket 88

Publié le par Harald



En 1951, Ike Turner, son cousin Jackie Brenston et leur groupe The Delta Cats rallient Memphis, Tennessee depuis Clarksdale, Mississippi. Ils ont une session d’enregistrement prévue dans le studio Sun Records qui n’est pour l’heure qu’un studio parmi tant d’autres. Le trajet est long, Ike et Jackie ont l’idée d’un titre qui va speeder le Rythm and Blues. Le thème de l’automobile (il s’agit de l’Oldsmobile Rocket 88) leur vient d’un Blues rythmé (Jump Blues), Cadillac Boogie enregistré peu de temps auparavant par Joe Liggins. Rocket 88 est composé durant le trajet. Le titre sera enregistré mais Sam Phillips, le patron du studio, préfère le céder à la maison Chess qui réalise tout de suite le potentiel de ce titre. Il restera premier du hit parade durant plusieurs semaines et sera classé deuxième titre Rythm and Blues le plus vendu pour l’année 1951. Bill Haley en enregistrera une version bien terne et fortement teintée de Hillbilly.

Ike donne la partie vocale à Jackie Brenston dont la voix chaude le dispute à la suavité de son jeu au saxophone. Quelle nouveauté apporte ce morceau par rapport à la riche production Rythm and Blues de l’époque ? Tout d’abord, il s’agit du premier titre où la voix passe après la guitare pour que celle-ci puisse balancer ses  riffs. Le son de celle-ci est distordu, l’ampli ayant souffert de la chaleur du trajet. Rocket 88 lance durablement la thématique de l’automobile. Chuck Berry y aura souvent recours soit directement soit par le biais de la métaphore dans des titres comme Maybeline, You can’t Catch me, No particular place to go, No money down, par exemple.

Mais il faut malgré tout mettre fin à un mythe, malgré ses évidentes qualités ce titre n’est pas le premier Rock and Roll de l’histoire du genre, cela reste malgré tout du Rythm and Blues. Le Rock and Roll est caractérisé par son rythme particulier, un “eight to the bar” (8 temps par mesure) typique du Boogie mais avec un back beat accentuant le 4ème et le 8ème temps. La variante quatre temps est aussi possible, l’accent étant alors porté sur le 2ème et le 4ème temps. Or la rythmique de Rocket 88 tient plus du shuffle (rythmique à contretemps) hérité des productions de la fin des années 40.

Jackie Brenston

Rocket 88

You women have heard of jalopies
You've heard the noise they make
Well let me introduce my new Rocket 88
Yes it's great, just won't wait
Everybody likes my Rocket 88
Baby we'll ride in style
Moving all along.

V8 motor and this modern design
Black convertible top and the gals don't mind
Sporting with me riding all 'round town for joy
(Blow your horn Raymond, blow)

Step in my Rocket and don't be late
Baby we're pulling out about half past 8
Going 'round the corner and get a fifth
Everybody in my car's gonna take a little nip
Move on out, boozing and cruising along.


Rocket 88 online


Publié dans haraldsgraffiti

Commenter cet article

Harald 28/07/2006 22:11

Pour information " jalopies " est synonyme d'automobile.